pensez à venir réserver vos avatars dans le bottin, car ils ne vous
sont pas réservés à l'inscription. rappel : les réservations ne durent que 4 jours.
merci de favoriser les amsaseum et les horangi

Partagez | 
 

 Little frights of pleasure. #Zidonis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
shout out to

avatar

호랑이 ✧ à feu et à sang
PROFIL
♡ avatar : Choi Seungcheol (Scoups)
♡ messages : 165
RPG
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Little frights of pleasure. #Zidonis   Mer 7 Sep - 18:25



Little frights of pleasure.


Les sens en ébullitions, l'esprit complètement anesthésié par les brumes du plaisir, du désir, et les mains aimantées au corps de son vis-à-vis, ses paumes se saoulant du contact de sa peau veloutée, palpant et caressant à outrance, comme si elles tentaient d'imprimer les formes gracieuses de l'artiste au plus profond de l'esprit du gamer, de sorte à ne jamais pouvoir l'oublier. A ce stade de leur rencontre, aucun d'entre eux n'aurait pu se laisser aller à penser qu'ils en viendraient à si bien s'entendre, au point même de se sauter au cou sans la moindre retenue. C'était d'autant plus étonnant qu'Adonis était un garçon, à n'en pas douter, possédant certes la douceur et la grâce supposément propre aux femmes, mais se révélant aussi franc et entreprenant qu'un homme. Le trouvant ainsi à sa merci sur son bar, il ne pouvait qu'avoir envie de le dévorer, sans la moindre retenue, son regard se chargeant déjà de se repaître de ce qui lui était servi sur un plateau d'argent. Son contact initiaient des brûlures d'une délicieuse douleur, lançant des vagues de frissons le long de son dos que son vis-à-vis se chargeait déjà de martyriser tendrement. Et leur entente était si étrange, une personne à peine sociable et l'autre au bord de la dépression, et plutôt que de se tirer vers le fond, ils étaient en train de s'embraser, plus fort et plus chaud qu'aucun des deux n'aurait pu le prévoir.
Ziyan retint un souffle tremblant lorsque la main de l'étudiant vint enlacer son membre, lançant une vague de sentiments nouveau au creux de son ventre, le forçant à se rapprocher de son corps, ne pouvant empêcher le grognement satisfait et possessif qui s'échappe de sa gorge alors que leurs corps se rejoignent, partageant une chaleur étouffante et pourtant terriblement rafraîchissante pour le brun qui sourit légèrement en venant coller son front au sien. « Hh... Tu n'as encore rien vu. » Il le souleva et, faisant adroitement pivoter son poignet, entraîna la dernière barrière de tissu de l'artiste jusqu'au sol, ses doigts remontant pour écarter ses jambes, voyageant tantôt en effleurant, tantôt en palpant fermement, presque douloureusement sa peau, sur la peau tendre de ses cuisses, ses ongles s'attardant parfois à marquer la toile de son corps. Ses lèvres glissaient comme des fantômes contre sa joue alors qu'il respirait prudemment, finissant pas venir goûter leurs jumelles, presque timidement, hésitant, tandis que ses mains se saisissait des cuisses de l'androgyne qu'il tira sans ménagement contre ses hanches. Il se débarrassa de son propre boxer avant de soulever à nouveau le cadet, ses dents revenant ravager son cou, si lascivement offert à ses attentions, progressant vers le canapé en essayant de renverser le moins de meubles possible, finissant par coller Adonis à un mur, presque par hasard, ayant complètement fait abstraction de la disposition de son appartement, trop occupé à admirer l'oeuvre d'art qu'était son ami. « Hn... Tu me rends dingue. » Ses hanches, étroitement serrées aux siennes, s'étaient mises en marche sans qu'il ait besoin d'y réfléchir, générant une friction entre leurs deux virilités, un souffle chaud venant se heurter à un suçon violacé sur la clavicule du plus jeune en réaction à cela. Les sensations noyaient ses capacités à penser, mais il se serait volontiers noyé dans celles ci, son corps bouillant de découvrir plus.


+ outfit
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar

암사슴 ✧ à fleur de peau
PROFIL
♡ avatar : yoon jeong han (seventeen)
♡ messages : 42
♡ âge : 21
♡ occupations : étudiant en art ; escort-boy
♡ côté coeur : anesthésié, ce n'est pas plus mal
RPG
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Little frights of pleasure. #Zidonis   Jeu 8 Sep - 17:52



Little frights of pleasure.


C'était une belle mécanique du coeur. Parce que Adonis aimait être touché ainsi, si maladroitement par Ziyan. Il ne s'était pas douté à un seul moment que le destin les pousserait au vice. Ziyan faisait partie de sa vie supposée bien rangée d'étudiant en arts. Il faisait une terrible erreur en cédant à ses propres démons intérieurs qu'il tentait tant bien que mal de repousser. Oh Ziyan, divine tentation, il était si difficile de lui résister. Ses baisers, ses caresses, leurs corps s'entrelaçaient et Adonis était probablement prêt à tout pour que rien ne s'arrête. Il pouvait sentir le souffle brûlant de son comparse s'échouer dans son cou. Ses mains, elles, griffaient parfois sa peau d'albâtre et Adonis se sentait tiraillé entre les salves de plaisir que son ami lui offraient et la légère douleur provoquée par la franchise de ses doigts. Mais il aimait être manipulé, il aimait être dominé par plus désireux que lui. Et s'il devait se plier en quatre pour augmenter le plaisir procuré à Ziyan, il le ferait. Faible. Il était si faible, si attentif à la moindre remarque de son camarade. Il avait envie de l'embrasser et de faire grincer son lit, recevoir le fruit de ses débordements, être achevé à coups d'épée.

Il s'accrocha au cou de Ziyan lorsque ce dernier décida d'abandonner le plan de travail du bar, voguant maladroitement dans la pièce principale sans qu'Adonis n'y prête une quelconque attention. Ils étaient enfin nus tous les deux, son corps était traversé de frissons d'excitation en sentant la longueur de son accolyte à même la peau. Il sentait qu'ils franchissaient une nouvelle étape. S'adossant sur le mur contre lequel Ziyan l'avait rapidement ancré, Adonis courba son échine en maltraitant la lèvre inférieure du chinois, essayant de contenir de légers gémissements à l'effet de friction généré par ce dernier. C'était bon, c'était si bon qu'il en crèverait. A cet instant précis, il n'y avait rien d'autre qui comptait aux yeux d'Adonis: il s'était enfermé dans une sphère très privée avec Ziyan et il le mettrait en confiance concernant tous les doutes que son partenaire éprouveraient au fil des minutes. C'était un rendez-vous des plus étranges. Un rendez-vous où les étapes avaient été grillées, mais qui s'en souciait ? Certainement pas Adonis. Il était le premier à réclamer le corps de son aîné, le premier à vouloir goûter à ses lèvres et bien d'autres choses de son corps. Sa main s'empressa de glisser entre leurs cuisses, revenant à la rencontre du fruit défendu. Quelle impatience, quelle vigueur, quelle fougue... Adonis se sentait partir dans ce qu'il fuyait la journée: le plaisir intense du sexe. « Le canapé Ziyan... le canapé... » finit-il par indiquer à son ami, pour essayer de le guider un peu dans toute cette dépravation. Ziyan était tellement absorbé par ce qu'ils vivaient ensemble qu'il en oubliait un peu qu'un mur n'était pas le plus confortable pour Adonis. Oh bien sûr, il avait déjà eu relations sexuelles à même le sol ou le mur, mais ça, Ziyan n'était pas obligé de le savoir. Le canapé s'avérait être l'issue la plus probable pour eux deux. Ils ne pouvaient pas attendre. Et de toute manière, Adonis ne pourrait plus attendre davantage, car la mécanique du coeur était lancée.

+ outfit
© TITANIA
Revenir en haut Aller en bas
 

Little frights of pleasure. #Zidonis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» ~ Pleasure and Pain [PV T.]
» Guilty Pleasure Ϟ
» [Terminé]Japanese Pleasure [Pv Charlott Waldorf]
» Des instruments de musique
» david « boys don't cry »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SΞOULITES  ::  :: Jung :: Habitations-