pensez à venir réserver vos avatars dans le bottin, car ils ne vous
sont pas réservés à l'inscription. rappel : les réservations ne durent que 4 jours.
merci de favoriser les amsaseum et les horangi

Partagez | 
 

 sweet dreams ★ JIVER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shout out to

avatar

호랑이 ✧ à feu et à sang
PROFIL
♡ avatar : amour de ma v
♡ messages : 654
♡ occupations : elle a reprit les affaires de son paternel lors de ses seize ans, ça fait pas mal de blé en poche. s'ajoute à ça les courses rodéos pour lesquelles elle participe en plus de gérer son gang qui lui rapporte également quelques billets supplémentaires. on peut donc dire d'elle que c'est une véritable femme d'affaire.. à sa façon.
♡ côté coeur : aucun homme, ni aucune femme a réussit à pénétrer dans ce dernier. elle n'a jamais connue l'amour comme elle n'a jamais connue le sexe et cela lui convient. cependant, si cela venait à se produire, il faudra prendre en considération le fait qu'elle zieute autant les femmes que les hommes.
RPG
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: sweet dreams ★ JIVER   Jeu 18 Aoû - 18:37


sweet dreams
★★★


tu ères dans les rues à la recherche d'une occupation, marchant, déambulant à l'image de ces zombies dont leur âme les ont quittés. ce soir, tu n'as pas le coeur à la fête comme les autres membres de ton gang, ce soir, c'est un soir particulier. ce soir, cela fait seize années que tu ères dans ce monde sans tes parents. seize années que le meurtrier de ces derniers court encore dans les rues de cette ville. seize année que ton coeur ne pulse plus de la meilleure des façons qu'il soit. seize année où tu n'as fais que dormir avec pour seule compagnie, ton arme à feu. seize ans de non deuil. alors oui, tu ères dans ces rues à la recherche d'une âme tout aussi perdu que la tienne et peut être que ça offrira l'occasion de rajouter un membre de plus dans le gang, qui sait ? légèrement rêveuse, tu fixes parfois les étoiles alors que tes pas sont troubles, sans t'en apercevoir, tu perturbes quelqu'un assez violemment. habituellement, tu aurais crié, tu aurais incendié cette personne de ne pas regarder où elle allait. habituellement, tu aurais tenue pour responsable la victime de cet accident, mais pas ce soir. désolé.. le choque fut tellement fort que vos deux corps eurent le temps d’atterrir au sol. légèrement sonné par ce dernier, tu rejettes tes cheveux vers l'arrière, observant la victime de ton manque d'attention. tu ne t'es pas fait mal ? je n'ai t'es pas blessé j'espère ? si amicale alors qu'en général, tu es le démon en personne. non, il est clair que ce n'était pas une bonne journée pour toi. te relevant calmement, tu tends la main à l'inconnu et l'aide à son tour à se remettre sur pieds. tu le fixes à nouveau et hausse les épaules, légèrement déboussolé. je suis désolé, j'étais ailleurs. ailleurs, loin, partout, mais certainement pas ici. tu es gêné. tu ne sais quoi dire, habituellement, tes balles, tes coups parlent à ta place, mais ce soir, tu sens que tu vas être dans l'obligation de devoir faire la conversation à un brave inconnu et cela te gêne, à tel point que tu commences discrètement à agiter tes doigts de milles et une façon différentes.
Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar

✧ échec et mat
PROFIL
♡ avatar : kim taehyeong.
♡ messages : 160
♡ occupations : les coups pleuvent sur la toile en révoltes désuètes pour dessiner l'ombre du nu qui attise tant de jugements infondés. Artiste peintre qui vend son âme à ses fils d'Ovide qui se métamorphosent sous ses doigts créateurs.
♡ côté coeur : les lèvres étrangères épandent la liqueur suave de la passion sur sa peau, il devine leurs monts de ses pulpes pressées qui cambrent les corps. Infidèle à l'amour jusqu'à ce qu'il en trouve l'allégorie.
RPG
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sweet dreams ★ JIVER   Jeu 18 Aoû - 19:12


sweet dreams
★★★


Ses pulpes caressent le néant, ses orbes aux reflets irisés par les veilleuses de la voûte du haut se damnent à percer les secrets du vide en le dévisageant avec amertume. Ce rien qui recèle tant de secrets que l'existence de mille hommes ne peuvent décemment suffire à entrevoir, ce rien qui a tant de fois criminellement suicidé. Il épand ses désirs, s'imagine sombrer dans le vide, non pas par envie, mais par la brûlante curiosité qui coagule son sang et pousse son épiderme halé à osciller vers les teintes pourpres imaginaires. Son nez se plisse dans un reniflement bref et dédaigneux, il coupe court à ses questions meurtrières et quitte la paradoxale quiétude du balcon oppressant pour alourdir son corps de vêtements injustement nécessaires à la société.  Claque la porte et s'empresse de noyer son corps dans l'océan torrentiel qui anime le palpitant-séoul, déambule dans ses veines et ses artères. Ses pas dessinent l'ombre d'une danse macabre sur le macadam qu'il meurtrit de ses foulées aléatoires ; les pantins du sabbat se désarticulent en arrière-plan pour revêtir la forme de corps saouls et rieurs de leurs vapeurs. Les rites attirent les corbeaux au son des basses qui se veulent glas et dans la frénésie de la capital, Jiko désillusionné porte sur ses épaules le poids du crime à venir qui ne sera pas le sien, mais dont il aura été comme tout en chacun indirectement témoin. Les pleurs de la pierre fusent de ses lèvres en un rire sonore et grave, il hausse les épaules : il ne sait ni ce qu'il fait, ni où il va, préfère l'ignorer pour ne pas se renvoyer seul aux questionnements fondamentaux de son existence. « Ah... » L'épaule heurte sa jumelle, le sol réceptacle de sa chute lourde, il pousse pourtant un son à mi-chemin entre la lassitude et la surprise feinte. Il dévisage la main tendue et s'en saisit dans l'instant pour redresser son être. « Dommage, les journaux matinaux ne seront visiblement pas souillés par les crimes d'un sol meurtrier, la victime s'en sort indemne. » Humour douteux, Ji Ko garde ses pupilles sur les bâtiments lointains et étouffe le son de sa voix entre ses lèvres pour en adoucir le timbre. « Je n'ai même pas besoin de te regarder pour savoir que tu redoutes l'idée de devoir perdre une minute de plus en conversation inutile. Reprend ta route, je ne suis pas mort. » Il porte en horreur ces principes de bienséances qui n'ont but que le renfort de l'ego et l'allégeance à l'image que l'on renvoie avec hypocrisie. S'en moque ouvertement, frottant entre elles les paumes de ses mains pour en déloger les ultimes graviers. « Tu m'excuseras de ne pas vraiment suivre les us et coutumes des dramas, je ne te propose pas de te raccompagner. Tu risquerais de me faire perdre mon temps, moi qui suis si pressé d'arriver je ne sais où, je ne sais comment. »
Revenir en haut Aller en bas
shout out to

avatar

호랑이 ✧ à feu et à sang
PROFIL
♡ avatar : amour de ma v
♡ messages : 654
♡ occupations : elle a reprit les affaires de son paternel lors de ses seize ans, ça fait pas mal de blé en poche. s'ajoute à ça les courses rodéos pour lesquelles elle participe en plus de gérer son gang qui lui rapporte également quelques billets supplémentaires. on peut donc dire d'elle que c'est une véritable femme d'affaire.. à sa façon.
♡ côté coeur : aucun homme, ni aucune femme a réussit à pénétrer dans ce dernier. elle n'a jamais connue l'amour comme elle n'a jamais connue le sexe et cela lui convient. cependant, si cela venait à se produire, il faudra prendre en considération le fait qu'elle zieute autant les femmes que les hommes.
RPG
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: sweet dreams ★ JIVER   Jeu 18 Aoû - 20:25


sweet dreams
★★★


ce comportement insolent. ce genre de réponse froide, limite je m'en-foutiste, cela te filait la chair de poule, mais certainement pas celle que l'on peut avoir après un sursaut, après un coup de peur, non. cette chair de poule, ce frisson glacial qui te fait sombrer dans ta noirceur. si les rues n'étaient pas si bondé de monde, il y a longtemps que tu aurais placé une balle entre ses yeux. façonné, ta cruauté est telle qu'elle ne possède aucune limite. mais non, ce n'est pas ce soir que tu tueras. ce n'est pas ce soir que tu t’énerveras, parce que ce soir, tu laisses l'enfant que tes parents ont élevés, jouer, profiter. la pénombre, les ténèbres, tu les repousses. sa noirceur, à lui, l'inconnu, tu la repousses aussi. tu sais ce qu'il fait, ce qu'il veut, mais tu ne cèderas pas parce que ce soir, tu seras têtue. ce soir tu te battra avec le diable pour devenir celle que ta mère aurait aimée que tu sois. ce soir, tu forceras ce gars à t'apprécier. ça tombe bien, je suis pressé d'arriver à ce même endroit également, on peut y aller ensembles. où ? tu ne sais pas. tu te contente de saisir la main de l'inconnu, laissant l'ange déchu refaire surface le temps d'une soirée, puis inconsciemment, tu gardes sa main dans la tienne. ce genre de contact, tu ne l'avais jamais eu avec quelqu'un, difficile pour toi de remarquer que ta main c'était glissée dans la sienne donc. vers l'infini et l'au-delà ! crise soudaine. la folie. cela pouvait paraitre futile, ridicule, enfantin, mais au fond, tu cherchais juste un bon moyen d'oublier le sang, les cadavres, la mort. je me fiche royalement de savoir si oui ou non t'acceptes ma compagnie, mais je crois qu'on va devoir apprendre à supporter le monde toi et moi. il est clair qu'autant l'inconnu, autant que toi, vous possédez un problème avec la communication. l'entrainant à travers la foule, tu marches, encore et toujours. où ? tu ne sais toujours pas. tu te dis simplement que lorsqu'un établissement vous correspondra, tu t'arrêteras. t'as pas l'air aimable. je ne le suis pas non plus. ça nous fait déjà un point commun. tu sais pas où ? ça tombe bien, moi non plus. encore un point supplémentaire. je pourrais faire ça toute la soirée, mais je suis pas sûr que t'apprécierai ça durant des heures et des heures. tu parles. encore et encore. tu n'as jamais parlé autant. au fond, tu parles parce que tu as peur qu'il soit trop curieux. tu as peur de le laisser parler, te poser des questions. alors tu ne laisses aucun blanc et l’assomme de tes questions. t'as pas franchement la tête d'un mauvais gars et vu qu'on se connait pas, on qu'on se recroisera surement jamais, tu veux pas me dire ce qui te rend si con ? ta franchise refait surface. ton démon intérieur s’éveille, lentement, mais surement. la méchanceté n'est toujours pas présente, après tout, tu ne ressent pas le besoin de t'entourer de cette bulle d'acier qu'est la haine. ce soir, tu veux adoucir, fondre ce métal qui entoure ton coeur et cela, quoi qu'il en coute.
Revenir en haut Aller en bas
shout out to


Contenu sponsorisé
PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: sweet dreams ★ JIVER   

Revenir en haut Aller en bas
 

sweet dreams ★ JIVER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♬ ♪ Sweet Dreams [Sacha] [x]
» [1750] sweet dreams[Adrix]
» Sweet dreams are made of you ♦ Dalia
» Sweet dreams always burn - Alpina Docharty
» (Tear) sweet dreams are made of this.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SΞOULITES  ::  :: Gangnam :: Apgujeong-